Saft fournira les systèmes batteries des nouvelles rames du métro de Melbourne, en Australie

13/09/2018
Les systèmes batteries MRX à base de nickel de Saft assureront l'alimentation de secours embarquée des 65 nouvelles rames du métro haute capacité (HCMT) de Melbourne. La commande de ces systèmes batteries a été passée par le constructeur de trains chinois CRRC. Saft fournira les premières batteries dès 2018, avec un échelonnement des livraisons jusqu'en 2025.

Paris, le 13 septembre 2018

Saft a signé un contrat de plusieurs millions d'euros sur huit ans, avec CRRC, portant sur la livraison des systèmes batteries embarqués destinés à l'alimentation de secours des rames du HCMT qui seront mises en service pour réduire les embouteillages et les temps de trajet des habitants de la banlieue de Melbourne, en Australie. Les systèmes batteries MRX à base de nickel de Saft garantiront le bon fonctionnement des 65 nouvelles rames en assurant jusqu'à deux heures d'alimentation de secours pour les fonctions critiques de fonctionnement, de sécurité et de confort des passagers si un métro se retrouve privé de son alimentation principale.

Melbourne est la ville australienne qui enregistre la plus forte croissance, avec une population qui devrait atteindre cinq millions d’habitants à horizon 2021 et huit millions d'ici à 2050. Pour réduire les embouteillages de plus en plus importants, Melbourne est en train de créer un réseau de type « métro » prévoyant la mise en place d'un service de métros de grande capacité et à haute fréquence de passage. Dans le cadre de ce projet, 65 nouvelles rames de sept voitures et de 160 mètres de long circuleront et pourront transporter jusqu'à 1 100 personnes.

Le projet HCMT est un partenariat public-privé entre le gouvernement de l'État de Victoria et le consortium Evolution Rail, composé de Downer, CRRC et Plenary.

Selon Gary Pan, ingénieur achat chez CRRC, « Les métros du projet HCMT utilisent notre nouvelle génération de plate-forme Type A qui équipe actuellement le réseau ferré MTR de Hong Kong. Ils rivaliseront avec n'importe quelle autre flotte dans le monde en termes de qualité, de conception, de sécurité et de capacité. Il était donc hors de question de faire le moindre compromis sur les systèmes auxiliaires, raison pour laquelle nous avons choisi les batteries MRX de Saft pour l’alimentation de secours embarquée. »

Chaque rame sera dotée de trois systèmes batteries MRX Saft. En cas de défaillance du secteur, ils garantiront jusqu’à deux heures de fonctionnement aux systèmes de sécurité, de communication et de confort des passagers tout en conservant assez de puissance pour lever le pantographe du métro. Si une rame reste au dépôt, les batteries alimenteront alors un « mode veille » pendant un maximum de deux semaines, afin de maintenir actif le contrôle automatique des métros et d'assurer leur redémarrage.

Les batteries MRX de Saft sont idéales pour cette application et conçues sur mesure pour garantir un niveau de performance maximal, avec un faible besoin en termes de maintenance, et un coût total de possession optimisé, ainsi qu’un encombrement et un poids réduits. Elles offrent aussi une fiabilité totale sur toute la plage d'amplitude thermique que connaît Melbourne, où les températures oscillent entre -5°C à +40°C.

Les éléments MRX de Saft sont conçues et fabriquées dans l'usine Saft de Bordeaux. Afin de satisfaire aux exigences de localisation du projet de la part du gouvernement australien, Saft travaille également avec un fournisseur local, APMI, pour la fabrication des coffres de batteries. Saft collabore également avec APMI pour la partie assemblage et tests de ses systèmes batterie.

www.saftbatteries.com