Une Pompe qui simplifie la vie des Diabétiques

14/12/2017
Le diabète fait partie des maladies très répandues dans les sociétés contemporaines. S'il n'est pas traité correctement et à temps, des organes vitaux comme le coeur, les yeux et les reins, peuvent être gravement endommagés. Les malades chroniques peuvent contrôler leur traitement de manière optimale avec une pompe à insuline, actionnée par des micromoteurs conçus par FAULHABER.

Le diabète, une maladie répandue.
Le diabète sucré, ou simplement diabète par abus de langage, est un trouble métabolique chronique qui perturbe l'approvisionnement en hormone insulin de l'organisme. Peu de temps après les repas, la glycémie des personnes saines augmente car le glucose présent dans les aliments passe dans le sang. L'insuline permet aux cellules somatiques d'absorber le sucre présent dans le sang. La glycémie diminue à nouveau. Grâce au mécanisme de régulation de l'organisme, l'insuline maintient continuellement la glycémie dans des limites strictes. Les personnes qui ne produisent pas ou pas assez d'insuline ou qui ne peuvent pas l'utiliser souffrent de diabète.


Deux types de diabète.

La médecine fait une distinction entre les diabetes de type 1 et de type 2. Les premiers signes du diabète de type 1 se déclarent généralement pendant l'enfance ou l'adolescence. Ces patients ne produisent pas d'insuline dans leur organisme. Le diabète de type 2 provient quant à lui d'une mauvaise alimentation, de surpoids et d'un manque d'activité physique. Les personnes diabétiques ont régulièrement besoin d'insuline pour réguler leur glycémie. Pour les patients qui souffrent d'un diabète de type 2, des comprimés suffisent généralement. Pour les cas de type 2 grave et les patients de type 1, l'injection d'insuline est nécessaire. En Allemagne, l'injection est souvent réalisée à l'aide d'un système d'injection qui ressemble à un stylo-plume, le stylo à insuline. Outre la prise d'insuline, les patients doivent régulièrement contrôler leur glycémie et apprendre à évaluer la teneur en glucides de leurs repas afin de calculer la quantité d'insuline dont ils ont besoin.


Le soulagement par la technique.
Un développement technologique relativement récent devrait considérablement simplifier la vie des patients diabétiques : la pompe à insuline. Le patient la porte à même le corps. Elle injecte en permanence une petite quantité d'insuline dans le sang et la dose requise en plus au moment des repas peut être contrôlée par simple pression d'un bouton. Elle ne supprime pas la nécessité pour le patient d'évaluer son apport en glucides, mais elle apporte un énorme soulagement pour la majorité des utilisateurs au quotidien. Elle est aussi déjà utilisée pour les jeunes enfants et peut être contrôlée à distance par les parents.


Pompes à insuline avec micromoteur.
Bien qu'elles soient produites par différents fabricants, le concept des pompes à insuline est toujours similaire : une ampoule contient l'insuline qui, en cas de besoin, pénètre dans l'organisme au moyen de la pompe fonctionnant sur batterie, via un catheter et une canule. Un petit moteur pousse le bouchon de l'ampoule d'insuline à l'aide d'une tige filetée de manière à libérer l'insuline. Le moteur doit satisfaire à de très hautes exigences : afin de minimizer le poids de l'appareil portable, il doit être compact et le diamètre ne doit pas dépasser environ 10 millimètres. Mais le moteur doit également s'avérer fiable et précis, puisqu'une quantité trop faible ou trop importante d'insuline est dangereuse pour le patient. Une vie humaine peut même dépendre de la fiabilité du moteur utilisé. Étant donné que les injections d'insuline dans le corps doivent être répétées toutes les quelques minutes, le moteur doit démarrer et s'arrêter à intervalles réguliers. De plus, comme il fonctionne sur batterie, le moteur doit le faire de manière très efficace.



Entraînement fabriqué à Schönaich.
Afin de satisfaire à ces exigences élevées, les fabricants de pompes à insuline font confiance aux micromoteurs de Schönaich. Différents moteurs de la maison FAULHABER sont utilisés ici : des moteurs à balais métaux précieux, des moteurs sans balais avec technologie 2 pôles et des moteurs pas à pas. La série 0816…SR est un exemple de micromoteurs à commutation par métaux précieux. Les servomoteurs C.C. sans balais des séries 0620…B et 0824…B disposent d'une durée de vie extrêmement longue. Le capteur analogique à effet Hall permet d'obtenir une commande de dosage de précision. Certains fabricants ont recours aux moteurs pas à pas des séries AM 0820 ou AM 1020.



Perspectives d'avenir.
La pompe à insuline est principalement utilisée comme pompe médicale portable par les patients souffrant de diabète, mais d'autres domains d'application commencent à apparaître. En effet, les patients atteints de certaines autres affections chroniques, telles que la maladie de Parkinson ou l'immunodéficience, ont également besoin d'injections régulières. Les moteurs pas à pas de la série AM 0820 de FAULHABER sont déjà utilisés ici.
#